Louerappartement.info » Mon immo » Maison passive : quel est le principe ?

Maison passive : quel est le principe ?

La maison passive est un concept apparu en Allemagne dans les années 90. Elle est construite sur les bases d’économie d’énergie (maison sans chauffage). Elle obéit donc, à certaines règles bioclimatiques qui permettent d’obtenir une diminution ou une élimination totale de consommation d’énergie (optimiser l’utilisation de chaleur naturelle et éviter au maximum les fuites calorifiques).

Comment fonctionne une maison passive ?

Une maison passive est une maison qui n’a pas besoin de chauffage. Elle consomme moins de 90% d’énergie que les constructions basiques. Pour cela, elle doit obéir à certains critères :

  • Les besoins en chauffage : pour dire qu’une maison est passive, les besoins doivent être inférieurs à 15 KWH par m² et par an. Pour cela, l’étanchéité de la maison doit être parfaite. Aucune déperdition de chaleur n’est autorisée.
  • Les besoins en énergie nécessaire à Electroménager et l’électricité ne doivent pas dépasser les 120 KWH par m² et par an.
  • l’étanchéité de la bâtisse n50 : elle doit être inférieure à 0.6 h-1 afin de maintenir une bonne isolation de la maison et donc, éliminer les déperditions d’énergie.
  • Les critères de construction : compacité, orientation sud, vitrage triplé étanche, électroménager économe et réchauffage passif.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la maison passive ?

Avant de se lancer dans la conception d’une maison passive, il faut connaitre ses avantages et ses inconvénients.

Pour les avantages, on peut citer :

  • Des factures qui en feront rêver plus d’un : une maison passive consomme moins de 10% d’énergie comparé aux maisons “normales”. La facture peut descendre jusqu’à 10 euros par mois.
  • Un système de chauffage très peu coûteux vu qu’on utilise des sources de chaleur naturelles.
  • Absence de pannes : les maisons passives utilisent un système (le solaire) qui ne tombe pas en panne.
  • Le maintien d’une chaleur confortable tout au long des saisons hivernales même en cas d’absences des habitants.
  • La protection contre le gel pour les conduites d’eau.

Pour les inconvénients on retrouve :

  • Le mauvais éclairage des pièces qui se retrouvent orientées au nord car on concentre toutes les ouvertures coté sud.
  • Le coté vert de la maison passive par contre souffre un peu. Les végétations doivent s’acclimater aux système passif.
  • Il est très difficile de construire une maison passive en ville car, comme on l’a expliqué plus haut, elle obéit à certains critères qu’il faut prendre en compte et qu’on ne peut pas retrouver en ville comme, par exemple, le type de terrains ou même le fait d’être entouré de grands immeubles qui créent de l’ombre qui représente un obstacle au bon fonctionnement du système solaire passif.
  • Des soucis de surchauffe parviennent très souvent aux saisons du printemps et de l’automne.